Activité A : Ressources, produits et facilitation de l’atelier

Ressources pour l’atelier

La matrice partie I des opportunités pour influencer les politiques (produit de l’étape 1, section 2.2) sera utilisée comme ressource principale pour l’atelier. Le tableau de bord infranational sur la nutrition de la PNIN (section 3.2) pourra également servir de point d’entrée pour la discussion et la formulation de questions de politique pertinentes.

*****

Produits de l’atelier

Une liste prioritaire de questions de politique pertinentes et bien formulées.
Sur la base des besoins, des priorités et du calendrier des décideurs identifiés lors de l’étape 1, il est important, une fois la formulation des questions effectuée, de se mettre d’accord sur le dernier jeu de questions. L’équipe PNIN finalisera ensuite ces questions en examinant s’il est techniquement possible de leur apporter des réponses (étape 3, section 2.4).

*****

Facilitation & participation

Il est fortement recommandé qu’une personne soit identifiée pour assumer le rôle de facilitateur lors de la préparation de l’atelier et pendant l’atelier. Cela peut typiquement être le conseiller en politiques de l’équipe de la PNIN.
Avant d’entreprendre l’atelier, l’équipe de la PNIN doit avoir décidé soit de s’engager avec un sous-ensemble de secteurs prioritaires, soit d’inviter tous les secteurs concernés par la nutrition à cet atelier consultatif et de les impliquer dans le cycle opérationnel complet de la PNIN (section 2.2 : Étape 1 – Champ d’application du processus de formulation des questions).
Pour chaque secteur, plusieurs personnes clés pourraient être invitées à cet atelier et apporter collectivement une expertise pertinente autour de la table concernant :

  • les politiques et les plans du secteur (par exemple le responsable politique FIRST au ministère de l’Agriculture) ;
  • la disponibilité et l’accessibilité des données de routine de suivi et d’évaluation, ainsi que les données d’enquêtes ;
  • la nutrition : typiquement le point focal nutrition, s’il existe.

Les partenaires non gouvernementaux, notamment les agences des Nations unies, REACH, et les membres des réseaux SUN (ONU, société civile, donateurs) pourraient également être invités en tant que ressources importantes pour soutenir la préparation et la participation à l’atelier.

*****