Activité A : Validation de la liste prioritaire des questions par le CCM

Tout au long des trois étapes précédentes de formulation des questions de politique, des critères ont été appliqués pour définir le classement des questions par ordre de priorité. Cette quatrième étape est importante pour formaliser la décision concernant le classement des questions par ordre de priorité, et notamment des questions traitées par la PNIN ou qui le seront.
De plus, une communication transparente de cette décision vers les parties prenantes de la PNIN ayant été directement associées aux différentes étapes est cruciale. Ces parties prenantes constituent en grande partie le public final auquel les conclusions des analyses seront communiquées pour suites à donner.

Dans le même temps, un certain nombre de questions pertinentes et importantes qui ont été formulées ne seront pas éligibles pour des analyses par la PNIN. Celles-ci font partie du « répertoire de questions » (voir encadré ci-après). Les attentes des décideurs vis-à-vis de ces questions doivent être tempérées.

Il est recommandé de documenter chaque étape et chaque décision de manière transparente, ce qui aidera également à gérer les attentes des différentes parties prenantes :

  • préparer la liste finale des questions de politique formulées au cours des 3 étapes de l’exercice, par ordre de priorité, avec les questions que la PNIN doit analyser en premier, ensuite les questions auxquelles d’autres acteurs peuvent répondre, etc. ;
  • fournir le cadre d’analyse des données pour les questions prioritaires auxquelles la PNIN répondra ;
  • demander au CCM de valider cette liste de questions lors d’une réunion officielle, avec une signature formelle. Cette validation est également importante pour obtenir l’approbation du partage des données par les propriétaires de données ;
  • le CCM communiquera sa décision de manière officielle à toutes les parties prenantes de la PNIN, incluant un calendrier provisoire pour l’analyse des questions prioritaires.
*****
Créer un « répertoire de questions »
Il est recommandé de maintenir dans la durée un « répertoire de questions » : il s’agit d’une liste de toutes les questions formulées par les parties prenantes, classées en fonction des critères de priorisation. De cette manière, l’équipe de la PNIN garde une trace de toutes les questions, de leur faisabilité et de la manière dont elles ont été gérées ou analysées.
Le classement des questions constitue la base du dialogue avec les parties prenantes de la PNIN, en particulier par le biais du CCM. Les questions seront classées en fonction de leur priorité : les questions prioritaires auxquelles la PNIN peut répondre seront placées en premier, suivies par les questions importantes auxquelles la PNIN ne peut pas répondre, mais qui pourraient être transmises à d’autres acteurs (qui peuvent par exemple y répondre en faisant une revue de la littérature ou en collectant de nouvelles données) et, enfin, les questions considérées comme moins prioritaires et qui ne feront pas l’objet d’une analyse par la PNIN, ni par un autre acteur.
Le CCM peut demander à d’autres acteurs de la nutrition de se charger de répondre à certaines de ces questions, même s’il faut s’attendre à ce que certaines questions ne reçoivent pas de réponse. Le CCM peut par exemple demander à l’un des membres du réseau SUN des organisations de la société civile de mener une revue de la littérature pour rassembler des indications sur un sujet spécifique (par exemple l’efficacité de la distribution des poudres de micronutriments) ou demander à un institut de recherche d’étudier l’impact d’une intervention agricole sensible à la nutrition spécifique sur la diversité alimentaire des femmes. Un classement transparent des questions dans une « banque de questions » aidera à gérer les attentes d’un ensemble diversifié de parties prenantes et contribuera à une vision partagée de ce que la PNIN peut faire et fera.