Activités de renforcement des capacités en Ethiopie

À la suite d’un atelier initial d’évaluation des besoins en matière de renforcement des capacités, organisé l’automne dernier, l’équipe PNIN d’Éthiopie a engagé un processus de consultation auprès de 23 institutions nationales impliquées dans les politiques de nutrition (ministères, universités et instituts de recherche). L’objectif de ces consultations est d’aboutir à la définition d’une stratégie globale de renforcement des capacités en vue d’améliorer le suivi, l’évaluation, la recherche et la prise de décision en matière de nutrition.
Parallèlement, les activités de renforcement des capacités se poursuivent : une formation a été organisée conjointement par EPHI et IFPRI pour définir quels seraient les attributs d’un répertoire centralisé des données pour la PNIN et discuter des questions soulevées par la soumission de jeux de données à un répertoire commun.
Par ailleurs, l’organisation de séminaires réguliers sur la recherche et les politiques de nutrition, coorganisés par EPHI et l’IFPRI dans la cadre de la PNIN, contribue à renforcer les connaissances générales sur la nutrition. Ces événements permettent de d’instaurer un dialogue entre décideurs et chercheurs sur divers sujets : par exemple, l’événement de mars dernier a proposé une revue des connaissances actuelles sur la relation entre indicateurs nutritionnels et aliments d’origine animale.