Assurance de la qualité des données de routine (3/10)

3. Qu’est-ce qui influence la qualité des données de routine ?

a) Remarques générales

Il est important d’évaluer la couverture du HMIS (dans notre cas pour les indicateurs nutritionnels). Si la couverture est faible, les données nutritionnelles du HMIS seront probablement biaisées et donc inutiles.

Les problèmes de qualité des données de routine sont semblables pour la plupart des indicateurs. Comme le montre la figure ci-dessous, les principaux problèmes sont liés à l’exactitude et à l’exhaustivité du numérateur (1 et 2) ainsi qu’à la méthode d’estimation et à l’exactitude du dénominateur (3).

*****
CADRE DES DIMENSIONS DE LA QUALITÉ DES DONNÉES DE ROUTINE DE L’OMS
JPEG - 61.8 ko

Source : Countdown to 2030 for Women’s, Children’s and Adolescents’ Health - Présentation lors de l’atelier d’analyse des données des établissements de santé pour les indicateurs clés de performance du système de santé, mai 2019.

*****

La qualité des données est influencée pendant et après la collecte des données. Trois facteurs fondamentaux influent sur la qualité des données (Measure Evaluation) des résultats au niveau des programmes lorsqu’ils sont comparés dans le temps :

  1. Instrumentation – L’instrumentation fait référence à la façon dont les données sont collectées. Les méthodes utilisées pour collecter et compiler les résultats au cours d’une période de notification peuvent ne pas être les mêmes que celles utilisées pour collecter et compiler les résultats au cours de la période de notification suivante. En raison de ce « biais de mesure », les deux ensembles de résultats peuvent ne pas être directement comparables (par exemple, les balances ne sont pas du même type ou ne sont pas calibrées correctement).
  2. Programmatique – Les résultats d’une période de notification peuvent sembler incohérents par rapport aux résultats équivalents d’une autre période de notification en raison de changements réels dans la mise en œuvre du programme et de l’augmentation ou de la diminution de l’activité du programme (par exemple, l’extension des sessions de promotion de l’allaitement maternel au centre de santé, afin d’inclure les visites à domicile dans la période de notification suivante, ou l’établissement peut être fermé parce que l’infirmière s’est absentée pour suivre une formation ou pour obtenir des médicaments à la pharmacie du district, etc.).
  3. Mesure – Des changements dans les définitions des indicateurs pourraient avoir pour résultat que les résultats au niveau des programmes soient mesurés de différentes façons d’une période à l’autre. Dans ce cas, les résultats d’une période de notification ne seraient pas nécessairement directement comparables à ceux d’une autre période de notification. Cela pourrait également être lié à la qualité (de la formation) des agents recenseurs.
*****