$url = 'Guide-PNIN?rubrique=97§ion=151&article=2'; redirect($url); Champ d’application du processus de formulation de questions - NIPN

Champ d’application du processus de formulation de questions

L’équipe de la PNIN devra faire certains choix stratégiques dès le début du processus de formulation des questions.
L’approche PNIN a généralement vocation à soutenir la politique et le plan d’action multisectoriels pour la nutrition (PAMN). Cette orientation est essentielle pour s’assurer que les questions identifiées et les analyses réalisées répondent à un besoin spécifique, que les décideurs sont impliqués dès le début du processus, et que les réponses aux questions sont susceptibles d’influencer les décisions.
Si un pays ne dispose pas de PAMN, le processus de formulation des questions devrait tout de même s’adosser à une politique, une stratégie, un plan d’action ou un programme en lien avec nutrition.
L’équipe de la PNIN choisira de s’engager avec tous les secteurs contribuant au PAMN (ou à la nutrition en cas d’absence de PAMN), ou bien de travailler dans un premier temps avec un sous-groupe de ces secteurs, et impliquer les autres ensuite.

*****
EXEMPLE
Au Guatemala, plus de 20 ministères contribuent à la politique nationale de sécurité alimentaire et de nutrition (PESAN 2012-2020). Une focalisation sur les quatre ministères clés responsables de la mise en œuvre des actions de la Stratégie de prévention de la malnutrition chronique révisée (ENDPC 2016-2020) semblait dans un premier temps plus facile à gérer et davantage susceptible de porter ses fruits en termes d’actions et décisions par rapport à la mise en œuvre de l’ENPDC.
*****

Cette décision sur le nombre et la nature des secteurs à engager dans le cycle opérationnel de la PNIN dépend de plusieurs facteurs :

  • la structure de coordination multisectorielle existante et la possibilité d’impliquer ou non plusieurs secteurs ;
  • la capacité de l’équipe de la PNIN à gérer la collaboration et les analyses de données avec plusieurs secteurs en même temps.
    Cette décision constituera probablement un compromis entre la participation de tous pour assurer une approche multisectorielle et la recherche d’efficacité opérationnelle.