Côte d’Ivoire

Gouvernance de la nutrition

Le Comité National pour la Nutrition (CNN), doté d’un secrétariat technique permanent, a été institué par décret et est présidé par le Premier Ministre. Le décret organise le CNN en :
• Un comité décisionnel présidé par le Premier ministre. Le comité valide les orientations politiques et stratégiques et facilite la participation financière du gouvernement.
• Un comité technique (MSP), présidé par le représentant du Premier ministre, point focal SUN du gouvernement. Il comprend plusieurs ministères et des représentants de tous les réseaux, y compris du Parlement et des collectivités.
• Des comités régionaux, présidés par les préfets de région, chargés de s’assurer de l’opérationnalisation de la politique (en cours d’élaboration).

Une plate-forme de partenaires techniques et financiers pour la nutrition a été mise en place depuis 2014, réunissant les agences des Nations Unies, les bailleurs de fonds et les ONG internationales, coprésidée par l’UNICEF et la BAD (Banque Africaine de Développement). Les réseaux des parlementaires, du secteur privé, de la société civile et du secteur académique ont été créés, avec la participation de points focaux au CNN. Un réseau de professionnels des médias est également opérationnel.

Le travail du CNN et du MSP a permis de valider différents documents stratégiques et de résoudre divers conflits de compétences. La Politique nationale de nutrition 2010 a été mise à jour et le Plan national multisectoriel de nutrition 2016-2020 a été élaboré. Il prévoit la mise sur pied d’un comité de validation qui approuvera les sujets de recherche sur la nutrition et vérifiera les résultats de recherche.

Un certain nombre de politiques sectorielles ont des objectifs nutritionnels (santé, agriculture, protection sociale, éducation, environnement). Une analyse situationnelle a permis la constitution d’une base de données pour la révision de ces documents, prenant en compte les interventions sensibles à la nutrition dans les politiques et stratégies sectorielles.
La Côte d’Ivoire dispose d’une législation favorable à la nutrition (commercialisation des substituts du lait maternel, congé de maternité, la lutte contre les carences en iode et iodation du sel, enrichissement des aliment, notamment les huiles et farines, cantines scolaires).
Par ailleurs, une stratégie nationale de communication pour le changement social et comportemental en matière de nutrition a été créée en novembre 2015, sous l’égide du Ministère de la Santé Publique et de l’Hygiène.

Mise en oeuvre de la PNIN

Le Secrétariat technique du Conseil National pour la Nutrition pilote la mise en place de la PNIN, avec l’appui de l’UNICEF. Le projet a démarré en janvier 2018.


Ressources du projet

Titre / RésuméAuteursDate de publication
Diagnostic des systèmes d’information et de suivi et évaluation en Côte d’Ivoire
Cette étude a visé à établir un diagnostic des systèmes d’information et de suivi-évaluation sectoriels déjà existants en Côte d’Ivoire, leurs forces et leurs faiblesses et leur potentiel – notamment en termes de disponibilité, accessibilité et qualité d’indicateurs clés.
Richard Michel, Gustave Apata2017-10

Liens utiles