Example 2 : Analyses nationales vs. infranationales

La PNIN peut avoir pour objectif d’utiliser les données d’une enquête MICS pour étudier une région particulière. Une enquête nationale telle qu’une enquête MICS a pour objectif premier de produire des chiffres nationaux. Une étude (1) a conclu que « la qualité des données anthropométriques était très variable tant d’une source d’enquête à l’autre qu’à l’intérieur d’une même source et au fil du temps ». Ceci est confirmé par des entretiens avec des professionnels expérimentés (2). Généralement, les données provenant d’une région difficile d’accès pour des raisons de logistique ou de sécurité peuvent être de moindre qualité. La qualité des données de cette région peut être suffisamment bonne pour contribuer à la production d’un chiffre national, mais la PNIN pourrait vouloir appliquer des critères de qualité des données plus rigoureux pour étudier cette région en particulier.

Références :

  1. Corsi, D. J., J. M. Perkins and S. V. Subramanian (2017). Child anthropometry data quality from Demographic and Health Surveys, Multiple Indicator Cluster Surveys, and National Nutrition Surveys in the West Central Africa region : are we comparing apples and oranges ? Global Health Action 10(1) : 1328185.
  2. Entretiens menés par l’unité d’appui auprès de 5 analystes de données nutritionnelles début 2019.