Exemples de méthodes d’analyse

  • Contenu de cette sous-section

    Vous trouverez dans cette sous-section une introduction à quelques méthodes d’analyse qui peuvent être utilisées par la PNIN :

    A. Comment calculer le taux de réduction annuel moyen (TRAM)

    B. Utilisation de l’outil Lives Saved Tool (LiST) dans le contexte de la PNIN

  • TRAM (1/3) : introduction et définition

    Depuis l’adoption lors de l’Assemblée mondiale de la santé (AMS) en 2012 de 6 objectifs nutritionnels pour 2025 (OMS, 2012) et leur intégration dans les Objectifs de développement durable, deux questions retiennent de plus en plus l’attention :

    1. Quelle est la tendance actuelle des six indicateurs nutritionnels ?
    2. La tendance actuelle est-elle suffisante pour atteindre la cible ?

    La tendance actuelle est mesurée par le « TRAM actuel » (taux de réduction annuel moyen). Le « TRAM requis » fournit une estimation du TRAM nécessaire pour atteindre la cible.

    *****
    Définition du TRAM par l’OMS
    Le taux de réduction annuel moyen (TRAM) est la diminution relative moyenne en pourcentage par an de la prévalence ou du taux. Ainsi, un signe positif indique une réduction ou une tendance à la baisse, tandis qu’un signe négatif indique une augmentation ou une tendance à la hausse.

    Source : WHO, AARR definition and technical notes.

    Le TRAM est principalement publié pour le retard de croissance, mais il peut être utilisé pour d’autres cibles.

    *****
  • TRAM (2/3) : comment calculer le TRAM ?

    La méthode de calcul standard, basée sur une fonction exponentielle, est bien décrite dans la note de l’UNICEF pour l’estimation du TRAM (voir les informations complémentaires ci-dessous).

    La formule est relativement simple, mais le résultat dépendra fortement des paramètres utilisés pour générer le TRAM.

    En particulier :

    • Le TRAM reflète la tendance de la prévalence. Si vous utilisez les données des 5 dernières années ou des 15 dernières années, la tendance sera différente et le TRAM ne sera pas le même. Lors de la génération d’une valeur de TRAM, la période considérée doit être précisément définie.
    • Le TRAM dépendra évidemment des enquêtes incluses dans le modèle. Les initiatives internationales s’appuient généralement sur toutes les enquêtes de la JME (estimations conjointes sur la malnutrition infantile). Mais l’UE s’appuie sur la base de données de l’UE, qui est légèrement différente. La base de données JME peut être légèrement différente de celle des Offices nationaux de statistiques. Il faut décider d’inclure ou d’exclure certaines enquêtes en fonction des critères de qualité des données (voir les notes d’orientation PNIN sur la qualité des données, section 3.3).

    Pour calculer le « TRAM requis pour atteindre la cible », il faut inclure d’autres paramètres dans le modèle :

    • Le TRAM requis dépendra évidemment de la cible (cibles de l’AMS ; cible nationale ; cibles du Plan d’action multisectoriel pour la nutrition, etc.). Cela doit être précisé.
    • Si la cible est en nombre d’enfants, le TRAM requis dépendra du nombre estimé d’enfants au départ et au moment de la cible. Différents modèles démographiques peuvent être utilisés, chacun avec des scénarios différents et chacun est mis à jour régulièrement. Le modèle utilisé doit également être précisé. Les initiatives internationales utilisent généralement le modèle WPP (voir les informations complémentaires ci-dessous).

    Lors de la génération du TRAM et du « TRAM requis », 4 paramètres doivent être spécifiés :

    • la période considérée ;
    • les enquêtes nutritionelles qui sont incluses/exclues du calcul ;
    • la cible ;
    • le modèle démographique (dans le cas où la cible est un nombre d’enfants).

    Pour calculer le TRAM, on peut utiliser un simple tableur Excel ou un logiciel statistique pour la régression. Si nécessaire, l’unité d’appui peut les fournir.

    *****
    Informations complémentaires
  • TRAM (3/3) : comment les initiatives internationales calculent-elles le TRAM ?

    Les initiatives internationales importantes publient régulièrement les chiffres du TRAM aux niveaux international et national à des fins de suivi et de politique :

    Elles utilisent toutes le même modèle, mais pour diverses raisons, elles utilisent des paramètres différents pour calculer le TRAM. En particulier, la période considérée diffère (certaines n’utilisant que des données assez récentes, d’autres utilisant des périodes plus longues). En 2017, le groupe consultatif d’experts techniques OMS-UNICEF sur le suivi de la nutrition (TEAM) a élaboré un rapport pour harmoniser le calcul du TRAM.

    *****
    3 messages à retenir
    • La plupart des initiatives ont adopté les recommandations de 2017 du groupe consultatif d’experts techniques OMS-UNICEF sur le suivi de la nutrition (TEAM).
    • La méthode de l’UE diffère de celle du groupe consultatif d’experts techniques OMS-UNICEF sur le suivi de la nutrition principalement pour les calculs actuels du TRAM, qui sont basés sur des données historiques (le groupe consultatif recommande d’utiliser uniquement des données récentes) et sur le choix de l’année de référence, qui est fixée à 2012.
    • L’outil de suivi de l’OMS permet aux utilisateurs de définir leur propre cible. Les pays sont encouragés à fixer leurs propres cibles en fonction du calendrier des plans nationaux et à fixer des objectifs réalistes.
*****
Informations complémentaires
  • LiST

    Visionner le Wébinaire "Introduction à l’outil LiST pour les PNIN"