Fonctions du comité consultatif multisectoriel

Pour être efficace, la PNIN doit en principe faire partie intégrante du système national multisectoriel de la nutrition existant. Cela peut être facilité par la création du comité consultatif multisectoriel (CCM) en tant que structure officielle reliant la PNIN au système national de coordination multisectorielle et multipartite de la nutrition.

Le CCM assure le lien entre l’équipe opérationnelle de la PNIN et les parties prenantes et décideurs nationaux et il joue un rôle crucial aux différentes étapes du cycle opérationnel de la PNIN.

*****

Le CCM remplit les fonctions suivantes :

  • Conseil, en orientant les activités et les axes de travail de la PNIN ;
  • Facilitation pour la mobilisation des moyens (données et expertise technique) ;
  • Validation des analyses réalisées par la PNIN ;
  • Diffusion et communication des résultats.

Tout au long du cycle opérationnel de la PNIN, le CCM contribue à la circulation d’un flux d’informations bidirectionnel régulier entre l’équipe opérationnelle de la PNIN et les parties prenantes et décideurs nationaux.
C’est un élément essentiel de la structure de la PNIN, qui stimule et contribue au dialogue politique au niveau national - et le cas échéant au niveau infranational.
Dans l’idéal, le CCM est formalisé par un mandat ou un décret approuvé par le gouvernement, afin d’assurer un effet de levier et la mobilisation du pouvoir décisionnel de la structure nationale de coordination multisectorielle et multipartite de la nutrition (voir l’étude de cas sur le Guatemala dans cette section/n°9).

*****
Le CCM relie la PNIN à l’environnement national multisectoriel de la nutrition

*****