Les défis et comment les surmonter (1/4)

S’engager dans un exercice de cartographie des données n’est pas sans poser de défis. Cette partie met en évidence quatre défis majeurs rencontrés par les équipes-pays PNIN lors de la conception et de la mise en œuvre des exercices de cartographie des données et propose des solutions pragmatiques.

  • Défi n°1 : Le périmètre de l’exercice de cartographie des données
  • Défi n°2 : L’accès aux jeux de données pour l’exercice de cartographie des données
  • Défi n°3 : L’harmonisation des indicateurs pour l’exercice de cartographie des données
  • Défi n°4 : Le coût, le temps et les ressources pour l’exercice de cartographie des données
*****

Défi n°1 : Le périmètre de l’exercice de cartographie des données

Bien que l’exercice de cartographie des données puisse être exécuté au niveau central ou au niveau décentralisé, l’exercice est suffisamment considérable au niveau central. Par conséquent, nous vous recommandons de vous concentrer sur le niveau central. Les pays dotés d’un système fortement décentralisé ou qui mettent l’accent sur une région administrative peuvent souhaiter élargir l’exercice au niveau décentralisé (sujet non traité ici). Les domaines couverts par la PNIN pour lesquels des données sont requises sont les suivants :

  • résultats nutritionnels ;
  • causes fondamentales, sous-jacentes et immédiates de la nutrition ;
  • interventions / programmes spécifiques à la nutrition et sensibles à la nutrition ;
  • financement pour la nutrition.

Les données “financement pour la nutrition” sont incluses ici, car analyser quels investissements ou quel budget sont alloués à quelles activités est un élément crucial pour la prise de décision politique (voir l’analyse budgétaire pour la nutrition du mouvement SUN).

La liste complète des jeux de données et indicateurs pertinents (cette section/n°4) est potentiellement très longue et probablement trop longue dans le cadre d’un exercice à court terme. Il est donc essentiel de réduire le périmètre de l’exercice pour que celui-ci reste réalisable. Cependant, chaque pays devra décider du périmètre de son exercice de cartographie des données, car il n’existe pas de solution universelle.
Deux options sont décrites ici :

  • Option 1 : Limiter l’exercice au niveau des jeux de données (exclure la matrice des indicateurs)
  • Option 2 : Inclure les jeux de données et la matrice des indicateurs dans l’exercice de cartographie des données
    (voir le lien en bas de page pour davantage d’information sur les options 1 et 2).

Élaborer la matrice des indicateurs prend certes beaucoup de temps et de ressources, mais peut présenter un intérêt particulier lorsque :

  • les équipes PNIN souhaitent identifier une liste d’indicateurs clés pour la nutrition à suivre (cas du Niger) ;
  • une liste d’indicateurs clés pour la nutrition a été établie via des documents de politique nutritionnelle (cas du Guatemala) ;
  • temps et ressources sont disponibles : la matrice des indicateurs peut être un outil très pratique pour savoir rapidement où trouver des indicateurs spécifiques afin de répondre à une question précise liée aux politiques nutritionnelles.
*****
Comment surmonter le défi n°1