Implications sur la pertinence des méthodes d’analyse de données

  • La formulation des questions peut directement impliquer une méthode particulière d’analyse de données. Par exemple, une question commençant par : « Quel est le rapport coût-efficacité de l’intervention X sur… ? » implique directement une analyse coût-efficacité. Par conséquent, le fait qu’une telle méthode ne se prête pas à l’analyse de données existantes a une incidence très directe sur la possibilité de répondre à cette question.
  • Dans certains cas, la formulation des questions doit être ajustée de manière à impliquer une méthode d’analyse de données plus apte à répondre, totalement ou partiellement, aux préoccupations des décideurs. En particulier, les questions impliquant une méthodologie d’évaluation de l’impact doivent être décomposées en sous-questions traitant des éléments du chemin de l’impact. Ceci est bien décrit dans la section 2.
  • Il est recommandé que la PNIN utilise les données existantes afin d’analyser les progrès en matière de mise en œuvre par rapport aux objectifs du plan d’action multisectoriel pour la nutrition.
  • En revanche, il est recommandé de ne PAS utiliser les données existantes pour analyser des questions de causalité, d’impact ou de rapport coût-efficacité en lien avec la malnutrition. Ces questions doivent être traitées par une revue de la littérature existante ou, le cas échéant, des protocoles d’études spécifiquement conçus pour ces objectifs.
*****
Types de questions qui peuvent être analysées par la PNIN
JPEG - 91.5 ko
*****
Exemples de questions correctement formulées