$url = 'Guide-PNIN?rubrique=99§ion=99&article=27'; redirect($url); Question 2 : Quelles sont les causes du retard de croissance par région (...) - NIPN

Question 2 : Quelles sont les causes du retard de croissance par région ?

QUELLES sont les caractéristiques d’une question de politique bien formulée ?Commentaires pour la question 2
1. La question doit répondre à un besoin politique La pertinence politique est assurée par les étapes 1 et 2 du processus de formulation des questions.
2. C’est une question à laquelle les données quantitatives existantes peuvent apporter une réponse Les experts en données doivent identifier les principaux jeux de données disponibles qui mesurent le retard de croissance et ses causes.
Les enquêtes basées sur la population constituent une bonne source d’informations pour cette question.
3. La question doit fournir une réponse en temps utile pour les politiques La ponctualité de la réponse est discutée au cours des étapes 1 et 2 du processus de formulation des questions. À noter que seul le plan d’analyse de données pourra définir avec précision le temps nécessaire à l’analyse.
4. L’analyse de la question doit conduire à des recommandations et des décisions pratiques Ceci est assuré par les étapes 1 et 2 du processus de formulation des questions.
5. La question doit préciser :
a) les groupes de population
b) le type d’intervention
c) l’objectif
d) la période
e) les résultats attendus
a) Les groupes d’âge doivent être précisés : adultes ? Adolescents ? Tous ?
b) Cette question concerne un objectif et les causes de la nutrition, pas une intervention spécifique.
c) L’« objectif politique » sous-jacent pourrait être précisé, ce qui guiderait l’élaboration du plan d’analyse de données.
d) La question suggère de considérer les données les plus récentes. Si les données ne sont disponibles que pour 2005, l’analyse est-elle toujours pertinente ? La période peut également être choisie en fonction d’objectifs officiels ou d’une année stratégique pour le lancement d’un nouveau plan.
e) Le retard de croissance est l’indicateur de résultat. Le plan d’analyse de données précisera si l’analyse utilisera comme indicateur de résultat la prévalence du retard de croissance (global ou sévère ou les deux) ou le score Z moyen de taille pour l’âge. Le plan d’analyse de données doit décrire précisément quelles « causes » doivent être inclues dans l’analyse.
6. La question doit impliquer des méthodes d’analyse de données adaptées à l’utilisation par l’approche PNIN La question implique l’utilisation de méthodes d’analyse causale de données qui ne se prêtent pas à l’approche PNIN, l’analyse causale utilisant des données basées sur la population pouvant être contestée et ne pas donner lieu à des recommandations traduisibles en actions ou en décisions. Savoir que les niveaux d’éducation, de revenu, de diarrhée et d’allaitement exclusif sont associés au retard de croissance n’apporte pas d’information nouvelle. Une association entre une cause et le retard de croissance plus forte dans une région qu’ailleurs n’implique pas nécessairement que cette cause devrait être une priorité d’intervention. Et de même dans le cas où une cause n’est pas associée à un retard de croissance.
Cependant, reformuler la question comme suit : « Quelles sont l’ampleur et la gravité de la prévalence des causes connues du retard de croissance par région ? » permet des analyses descriptives bien adaptées ici, pouvant conduire à des recommandations concrètes et répondant en partie à l’objectif politique. La comparaison des causes et de la couverture des interventions en matière de nutrition entre les régions peut conduire à des recommandations encore plus intéressantes. Un tableau de bord infranational sur la nutrition pourrait être utile ici (section 3.2).