Six principes d’analyse de données spécifiques à la PNIN (2/5)

Principe 2 : Des analyses de données simples, claires et appartenant au pays ont plus de chances d’avoir un impact sur les décideurs

  • Les analyses de données “internes” ou “appartenant à un pays” peuvent avoir un impact plus important sur les décideurs que les analyses de données sophistiquées effectuées par des organisations internationales.
  • Les analyses descriptives simples sont parfois plus révélatrices que les analyses complexes car le message est clair et les données peuvent être présentées de manière simple et visuelle. Un histogramme (Figure 1) est plus facile à comprendre et plus susceptible de fournir des recommandations traduisibles en actions ou en décisions qu’un tableau de régression (Figure 2).

Cependant, simple ne veut pas dire rapide et grossier. Ce qui est fait doit être fait correctement.

*****
Figure 1. Exemple de présentation de données MICS (Ghana, 2011)

(source : REACH)

JPEG - 91.3 ko
*****
Figure 2. Exemple d’une analyse causale utilisant un modèle de régression (Niger)

(source : FEWS NET)

JPEG - 123.8 ko