Actualités

  • 18 juillet 2019

    Orientation et renforcement des capacités sur le cycle opérationnel de la PNIN

    Depuis décembre 2018, l’Unité d’appui internationale des PNIN (GSF) a organisé une série de webinaires et d’ateliers pour renforcer la capacité des institutions nationales dans 8 pays PNIN à mettre en œuvre le cycle opérationnel de la PNIN ou, en d’autres termes, à établir un dialogue continu entre les acteurs en charge des politiques et les acteurs en charge des données, afin de soutenir une prise de décision "éclairée" en matière de politiques multisectorielles pour la nutrition.


    Au total, quatre ateliers de trois jours ont été organisés en Éthiopie, en RDP du Laos, en Ouganda et en Côte d’Ivoire (avec les équipes du Niger et du Burkina Faso), ainsi qu’un atelier d’une journée en espagnol pour l’équipe du Guatemala, rassemblant au total plus de 100 participants issus des institutions hôtes de la PNIN, des ministères et des partenaires de l’assistance technique.

    En outre, six webinaires thématiques ont été organisés, en anglais et en français et certains en espagnol, axés sur des outils, méthodes ou approches spécifiques pouvant être utilisés pour soutenir le processus de la PNIN, tels que la création d’un comité consultatif multisectoriel, la réalisation d’un tableau de bord sur la nutrition pour initier le dialogue, l’évaluation des besoins en matière de renforcement des capacités, etc.

    En parallèle, le GSF a élaboré un ensemble de notes d’orientation sur la mise en œuvre du cycle opérationnel de la PNIN, qui sera bientôt disponible en ligne.

  • 17 juillet 2019

    Analyse des statégies pour la nutrition au Guatemala

    La PNIN au Guatemala a analysé les progrès accomplis dans la mise en œuvre des stratégies multisectorielles de réduction du retard de croissance, dont trois principaux enseignements peuvent être tirés :
    1) Les investissements n’ont pas été à la hauteur des engagements et des priorités définis par chaque stratégie successive de réduction du retard de croissance.
    2) Les montants budgétaires alloués et leur répartition entre secteurs et au sein de chaque secteur ne sont pas distribués de manière optimale pour toutes les composantes de la stratégie. La mise en œuvre effective de certaines interventions-clés a été affectée par les faibles capacités d’exécution financière de certains acteurs/secteurs.
    3) L’absence de données sur le niveau de couverture des interventions et les résultats en matière d’indicateurs nutritionnels rend tout suivi, évaluation ou correction impossible.


    Le rapport complet, en espagnol, a été présenté par le SESAN (Secrétariat à la sécurité alimentaire et nutritionnelle) et discuté avec les acteurs politiques nationaux et locaux et au Congrès pour plaider - avant les élections de 2019 - en faveur d’une meilleure mise en œuvre des actions en matière de nutrition et envisager, le cas échéant, des ajustements.
    Une synthèse a également été publiée en anglais en tant que « étude de cas de l’UE » pour une diffusion plus large.
    Cette analyse démontre le potentiel de l’approche PNIN pour suivre les progrès au niveau des pays et informer les décisions en utilisant les données existantes.

  • 8 juillet 2019

    Unis dans le combat contre la malnutrition au Guatemala

    Les députés du Comité de la sécurité alimentaire sont préoccupés par les statistiques relatives à la malnutrition chronique qui placent le Guatemala au premier rang en Amérique latine et au sixième rang mondial, un fléau qui touche 46,5% des enfants.
    Les législateurs ont donc rencontré la chef adjointe de la coopération de l’Union européenne, Beatrice Bussi, et le chef du secrétaire à la Sécurité alimentaire et nutritionnelle (SESAN), Juan Carlos Carias Estrada, pour se renseigner sur la plateforme d’information nationale sur la nutrition - PiNN.
    Le président de SESAN a reconnu le soutien apporté par le Congrès dans la lutte contre la malnutrition : "nous avons constaté les efforts déployés pour contribuer à la question, il est nécessaire de travailler ensemble pour assurer la sécurité alimentaire et éradiquer la malnutrition" , a-t-il affirmé.
    Beatrice Bussi, chef adjointe de la coopération de l’Union européenne au Guatemala, a déclaré : "le problème de la malnutrition infantile au Guatemala est un problème reconnu au niveau international, mais nous collaborons et soutenons pour l’éradiquer".
    La réunion a également promu l’activité "Un objectif contre la malnutrition" qui symbolise l’unité entre différentes entités pour lutter contre ce fléau.
    En savoir plus.

  • 17 juin 2019

    Evènements PNIN internationaux

    La troisième réunion du groupe consultatif d’experts des PNIN s’est déroulée le 21 mai à Amsterdam, immédiatement suivie par le deuxième rassemblement mondial des PNIN, du 22 au 24 mai. Ces deux évènements ont rassemblé plus de 70 participants des équipes PNIN de 8 pays, des membres du groupe consultatif d’experts et des représentants des partenaires de l’initiative.


    Durant la réunion du groupe d’experts, les discussions ont porté sur les défis liés à la mise en œuvre de la PNIN, la mise en place d’un processus continu d’apprentissage et d’adaptation et la voie à suivre pour favoriser l’institutionnalisation de l’approche PNIN au niveau des pays.

    Les pays étaient donc aux commandes de ce deuxième rassemblement mondial, presque entièrement organisé et animé autour d’un corpus d’expériences partagé grâce à quatorze présentations et des travaux de groupes. Les équipes nationales des PNIN, qui ont accompli d’immenses progrès au cours de l’année écoulée dans la mise en œuvre du cycle opérationnel des PNIN. En effet, sept pays sont dotés d’équipes PNIN pleinement opérationnelles, avec une composante ’politique’ et une composante ’données’ travaillant main dans la main. De plus, de nombreux travaux préparatoires ont été réalisés ou sont en cours dans la plupart des pays participant à l’initiative, tels que cartographie des données, examens des politiques, renforcement des capacités, formulation de questions, analyses de données, implication des décideurs politiques…

    Les échanges et les discussions ont débouché sur des recommandations concrètes et des actions possibles pour les années à venir, tant au niveau national qu’au niveau international.

  • 23 avril 2019

    Lancement officiel de la PNIN au Bangladesh

    Au Bangladesh, la plateforme nationale d’information pour la nutrition a été officiellement inaugurée le 23 avril par le ministère de l’Alimentation et l’Union européenne, en même temps que quatre initiatives sur la gouvernance multisectorielle de la nutrition portées par le gouvernement du Bangladesh et soutenues par l’Union européenne.
    L’inauguration a eu lieu pendant la Semaine nationale de la nutrition au Bangladesh, en présence du Ministre de l’alimentation, M. Sadhan Chandra Majumder ; de l’Ambassadeur de l’Union européenne au Bangladesh ; SE. Rensje Teerink ; du Secrétaire principal de la Division de l’économie générale du Ministère de la planification, Professeur Shamsul Alam ; et du Secrétaire de la Division des services de santé du Ministère de la santé et de la famille, M. Ashadul Islam.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |

Calendrier des évènements

Juillet 2019
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4