Guatemala

Gouvernance de la nutrition

Le Conseil national pour la sécurité alimentaire et la nutrition (CONASAN), présidé par le Vice-président, est l’organe de gestion politique et de décision. Le Conseil est composé de huit ministères, de trois secrétariats du gouvernement central, d’une entité municipale, de cinq représentants de la société civile et de deux représentants du secteur privé. Le Secrétariat pour la sécurité alimentaire et la nutrition (SESAN) coordonne les actions des différentes parties prenantes et institutions impliquées.

L’organe de consultation et de participation citoyenne est composé de représentants de la société civile de 10 secteurs, tandis que le Groupe d’appui institutionnel coordonne l’appui technique, financier et opérationnel pour la coopération internationale.
La plateforme multipartite du Mouvement SUN constitue la plateforme de coordination technique. Le SESAN et cinq ministères gouvernementaux y participent, ainsi que des représentants d’organisations des Nations Unies, du monde académique, des bailleurs, de la société civile et du secteur privé. L’Alliance du secteur privé pour la nutrition, composée de 23 organisations du monde des affaires et de la société civile, coordonne les efforts de mise en œuvre des actions pour la période critique du développement de l’enfant, « la fenêtre des 1000 jours ». Les agences des Nations Unies, les ambassades et les bailleurs participent à la Table-ronde des partenaires pour nutrition, la sécurité alimentaire et le développement rural, cherchant à harmoniser les actions internationales avec les priorités nationales.

La lutte contre la sous-nutrition chronique est l’une des quatre priorités du Gouvernement national pour la période 2012-2016 et a conduit à l’élaboration du Plan du Pacte « Faim Zéro » (PPHO), dans lequel tous les secteurs de l’État se sont engagés à réduire la sous-nutrition chronique des enfants et à réduire la mortalité des enfants de moins de cinq ans gravement sous-alimentés. Le PPHO est la feuille de route pour la mise en œuvre du Plan stratégique 2012-2016 pour la sécurité alimentaire et la nutrition (PESAN 2012-2016). Le Front parlementaire contre la faim au Guatemala promeut actuellement un mécanisme d’examen juridique pour analyser la cohérence des cadres actuels et promouvoir l’application de la législation existante.

Mise en oeuvre de la PNIN

Au Guatemala, le gouvernement a désigné le Centre de recherche et d’enseignement supérieur en agronomie tropicale (CATIE) pour appuyer le SESAN dans le renforcement de son système national d’information sur la nutrition et de sa capacité à analyser les informations et données pour étayer le prise de décision. La mise en œuvre opérationnelle de la Plateforme Nationale d’Information pour la Nutrition, piloté par le CATIE et le SESAN, a démarré en septembre 2017.


Ressources du projet

Titre / RésuméAuteursDate de publication
Inspiring the shift from nutrition policy to implementation: how existing data can support nutrition decision-making in Guatemala
This document is a synthesis in English of a more comprehensive report in Spanish, from an analysis of progress in implementing multisectoral stunting reduction strategies in Guatemala. The analysis yielded three main lessons: 1. Commitments and priorities under each successive stunting reduction strategy were not matched by required financial inputs. 2. Adequate and balanced budget allocations as well as repartitions across and within sectors have not been optimally assured for every component of the strategy. The implementation of key components has been affected by the low financial execution capacities of some actors/sectors. 3. The absence of coverage data and outcome-level indicators means that it is not possible to track whether progress is made against the strategic and operational plans, and to course correct where necessary. This study demonstrates the potential of the NIPN approach for tracking country-level progress and informing decisions using existing data.
NIPN2019-07
EVOLUCIÓN DE LAS ESTRATEGIAS DE REDUCCIÓN DE LA DESNUTRICIÓN CRÓNICA EN GUATEMALA
El estudio sobre la evolución de las estrategias de reducción de la desnutrición crónica en Guatemala tiene el objetivo general de documentar y analizar el buen progreso de la implementación de la estrategia de prevención de la desnutrición crónica (ENPDC) 2016-2020 dentro del marco político más amplio. De hecho, el estudio analiza – a base de datos cuantitativos ya disponible y de insumos cualitativos - los progresos del país para reducir la desnutrición crónica en relación con el cambio de enfoque de la ENPDC en contra de la evolución de las diferentes estrategias de nutrición multisectoriales, en los durante la última década. Con este estudio nacional se intenta capitalizar sobre los progresos pasados y lecciones aprendidas para mejorar el asesoramiento sobre la agenda de nutrición en Guatemala. Varias lecciones se han extraer de los hallazgos y conclusiones del estudio, no solo sobre el diseño, el financiamiento, la ejecución financiera y la implementación de las diversas estrategias desde una perspectiva a largo plazo, sino también sobre los sistemas de monitoreo y la necesidad de contar con datos adecuados para poder documentar progresos y mejorar durante la implementación misma.
Margarita Lovon2019-04

Liens utiles