Burkina Faso

Gouvernance de la nutrition

Le Conseil National pour le Dialogue sur la Nutrition (CNDN) a été créé en 2008 et constitue la plate-forme multisectorielle et multi-acteurs dédiée pour la nutrition, désormais décentralisée au niveau régional. Il relève du Ministère de la santé et comprend les ministères chargés de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, de l’eau et de l’assainissement, de l’action sociale et de la solidarité nationale ainsi que de l’économie et des finances, de l’éducation, du commerce, de l’autonomisation des femmes, de la recherche scientifique et de l’enseignement secondaire et supérieur.

Le réseau des Nations Unies est en place, coordonné par l’UNICEF, et un réseau de journalistes sur la nutrition a été officiellement reconnu. Le réseau de la société civile pour la nutrition (RESONUT) est très actif, principalement en matière de plaidoyer et de sensibilisation du public et des décideurs politiques. Les réseaux du secteur privé et des parlementaires ont été formés récemment, tandis que le réseau académique est en cours de création.

Plusieurs plans sectoriels stratégiques pluriannuels incluent la nutrition, en particulier ceux qui portent sur la réduction de la pauvreté, le développement économique, l’éducation, le développement durable, l’agriculture, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et le développement rural. L’initiative AGIR (Alliance for Resilience) du Ministère de l’Agriculture considère la nutrition dans ses deuxième et quatrième piliers. La politique nationale de sécurité alimentaire a été revue pour mieux prendre en compte l’aspect multisectoriel de la lutte contre la malnutrition. Le plan d’action multisectoriel pour la nutrition est en cours d’élaboration.

Mise en oeuvre de la PNIN

L’Institut National des Statistiques et de la Démographie (INSD) est en première ligne pour la création de la PNIN, en étroite collaboration avec la Direction de la Nutrition du Ministère de la Santé, en charge de la coordination multisectorielle du plan d’action pour la nutrition. Deux sociétés de conseil apportent leur appui à la mise en place de la PNIN : AEDES et ECORYS. Le projet a démarré en janvier 2018.


Liens utiles