Le processus de dialogue au sein d’une PNIN

Le dialogue est au cœur de l’approche PNIN. La réussite de la plateforme suppose une interaction dynamique entre des secteurs, ministères ou institutions généralement cloisonnés. L’approche PNIN permet à ces derniers de communiquer et d’examiner ensemble les données et les statistiques, afin d’en tenir compte dans les décisions ayant trait à la nutrition.

Le dialogue instauré entre les acteurs politiques, qui votent les politiques et les budgets relatifs à la nutrition au plus haut niveau, et les analystes, qui s’occupent de gérer et d’analyser les données, forme le volet central du cycle opérationnel de la PNIN « Question-Analyse-Communication » décrit plus haut.

Le dialogue instauré entre l’équipe opérationnelle PNIN et les acteurs du système national de coordination multisectorielle de la nutrition, essentiellement mené par l’entremise du Comité consultatif multisectoriel, permet de s’assurer que la demande en matière de politique est formulée de manière pertinente, et que les conclusions des analyses de données sont communiquées en temps utile, dans un format clair et utile à la décision.

Le processus de dialogue est continu et dynamique. Par conséquent, les sous-étapes du cycle opérationnel de la PNIN ne suivent pas nécessairement une séquence prescrite.

*****